Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Blog de Vincent, coureur ASPTT Paris Jogging
  • Blog de Vincent, coureur ASPTT Paris Jogging
  • : Point de vue d'un passionné de course à pied au travers de ces diverses sorties solo ainsi qu'au sein de son club.
  • Contact

Soutenez la fondation motrice

 

Collecte de vincent lauvergne

 

 

Pour voir le widget, vous devez installer le plugin Flash :

Télécharger le plugin Flash

Vous pouvez aussi accéder directement à la page de collecte

Le Sprotif.com

Signer contre le Barrage en Amazonie

23 mars 2014 7 23 /03 /mars /2014 15:35

Lundi : Sortie 20 km de vélo + 10 km de CAP (Récupération Trail du Ventoux de dimanche)

Mardi : Sortie 20 km de CAP + 10 km de vélo

Mercredi : Sortie 18 km de CAP

Jeudi : Sortie 60 km de vélo

Vendredi : Sortie 25 km de CAP

Dimanche : Sortie Trail 30 km

Bilan : 103 km de CAP + 90 km de vélo

 

Une bonne petite semaine de transition, on commence à redescendre en volume... Reste 2 semaine avant les France de 24 heures et 3 semaines avant les 24 heures de Rennes.

Je me sens bien, de bonnes sensations se profilent mais ne pêchons pas par orgueil...

Repost 0
Published by Vincent - dans Entraînement
commenter cet article
20 mars 2014 4 20 /03 /mars /2014 16:37

Mardi : 18 km en sortie nature

Mercredi : 18 km en sortie nature

Jeudi : 40 km sur asphalte

Dimanche : 48 km sur le Trail du Ventoux

 

Bilan de cette 1ère semaine : 124 km

 

J'arrive à retrouver de bonnes sensations, même si le Ventoux a laissé quelques courbatures, plus l'habitude de faire autant de dénivelé.

 

Je retrouve confiance et peut continuer sur ma lancée en essayant d'avaler autant de km cette semaine voir même un peu plus.

Repost 0
Published by Vincent - dans Entraînement
commenter cet article
20 mars 2014 4 20 /03 /mars /2014 16:13

Il aura bien fallu que je coupe un peu mon effort, impossible de courir avec mon inflammation du tendon d'Achile.

Après une semaine sans aucun sport, je repris en douceur en faisant du vélo, histoire de ne pas perdre la capacité respiratoire, seulement les jambes elles?

Un petit test le jeudi, 11 jours après avec un ami sur une sortie Trail de 17 km. Le tendon me chatouille un peu mais la douleur est supportable.

Il est temps de reprendre le chemin de l'entraînement.

C'est parti pour le Combiné du Trail des 3 Châteaux, 20 km nocturne suivi d'un 35 km le lendemain.

20 km en 1h55 suivi de 35 km en 4h05. Loin d'être au meilleur niveau mais l'entraînement pour la Milkil peut se poursuivre.


Repost 0
Published by Vincent - dans Entraînement
commenter cet article
17 février 2014 1 17 /02 /février /2014 17:10

Après une petite pause en fin de moi de janvier, histoire de ressourcer les batteries.

Et une première semaine de février avec un début d'entrée en matière pour les séances de qualité, style VMA et Seuil.

Je dû couper un peu en début de cette deuxième semaine suite à un incident stupide au travail, un rapide retour de pédale dans la cheville un jour de pluie.

J'ai testé celle-ci ce mercredi 12 février par une petite sortie d'une heure en footing. Pas de mauvaises sensations mais pas de bonnes non plus.

Le lendemain, séance de piste, 2 séries de 10 x 200m entre 44" et 45" de moyenne.

Petite gêne lors de la deuxième série...

Ce samedi, c'était direction Bourges pour la 63ème éditions de la Randonnée Bourges - Sancerre dont j'avais décidé de faire l'aller - retour pour me rassurer, soit un peu moins de 120 km sur les routes et chemins à travers champs pour finir dans le vignoble sancerrois.

Après un aller assez rapide, 59 km en 8h01 même si le départ fut un peu limité bloqué par la masse de randonneurs 1383 inscrits sur les 59 km.

J'arrive à Sancerre 63ème sur 100 coureurs environ, je me suis même fait doublé par les 2 premiers marcheurs.

Et c'est reparti pour le retour que je boucla en 10h, seul au milieu des champs pendant plus de 32 km.

Ma cheville n'aura pas aimé, doublée de volume, le tendon d'Achile m'envoyant des piqures de rappel par le biais de petite décharge électriques.

Passé IRM cet après midi, petite déchirure, on va se calmer un peu pendant cette semaine.

Je suis un peu rassuré, j'arrive encore à tenir plus de 100 km, même pas de courbatures ce matin, fatigué par le manque de sommeil et les 18h d'effort mais sinon, je suis en pleine forme. 

Repost 0
Published by Vincent - dans Entraînement
commenter cet article
20 janvier 2014 1 20 /01 /janvier /2014 15:09

Je viens de finir le premier bloc de 3 semaines consistant à faire du volume afin de pouvoir entammer la préparation spécifique.

 

1ère semaine de janvier :

- Marathon du Nouvel An le mercredi

- Séance de décrassage le jeudi (13 km)

- Marathon de Cernay la Ville le dimanche (56,195 km...Echauffement et récupération comprise)

Total 111,4 km

 

2ème semaine de janvier :

- Séance de décrassage le mardi (13 km)

- Sortie Trail Nocturne le mercredi (21 km)

- Oxyrace Trail Blanc le samedi (16 km)

- Départementaux de Cross le dimanche (9220 m)

Total  59.2 km

 

3ème semaine de janvier :

- Séance Endurance le mardi (20 km)

- Sortie Trail Nocturne le mercredi (20 km)

- Séance PMA, accélération progressive sur 500m puis récupération 500m sur 2 séries de 7500m avec leste de 30 kg

- Sortie Endurance le samedi (20 km)

- Sortie Endurance le dimanche (21 km)

Total 96 km

Repost 0
Published by Vincent - dans Entraînement
commenter cet article
6 janvier 2014 1 06 /01 /janvier /2014 19:47

Samedi 13h39, direction Paris...Départ officiel 14h (Merci la SNCF).

Arrivé à Paris, je me rend à Chatelet pour prendre le RER B. Suite malaise d'une personne à la Gare St-Michel Trafic interrompu pendant 1h environ.

Enfin, j'arrive à Saint Rémy les Chevreuses, puis direction Chevreuse avec mon sac à dos de 13 kg sur le dos.

Il fait déjà bien nuit, et je passe devant la rue de mon hôtel, et hop 2 km plus loin, j'appelle l'hôtel afin de me retrouver. Je reviens sur mes pas sur 2 km. [Me serait bien passé de cette petite ballade de 4 km supplémentaire...]

Je m'installe, et rapidement je m'en rend compte que je n'ai pas de lumière (jamais 2 sans 3 comme on dit), j'avance avec prudence vers la table de chevet; eureka elle fonctionne, tout comme la TV. ce sont les 2 seules prises électriques qui ont l'air de fonctionner.

J'appelle donc la pizzéria du coin afin de me mettre quelques choses dans l'estomac et fini par m'endormir en espérant que demain tout se passera bien.
 — fatigué.

Le lendemain matin, je me sens bien. J'ouvre la porte et trouve le sac avec le petit déjeuner que l'hôtel m'avait préparer. Douce attention pour le coureur que j'étais ce dimanche.

Je m'habille, enfile les baskets et je pars vers Cernay la ville en footing léger, frontale sur le front... 6 km plus loin, j'arrive à 20' du départ du 1er Marathon de France.

Le départ est donné, je ne m'affole pas à la vue du profil...300m + quand même, surtout que j'envisageais encore à cet instant une séance de décrassage avec Freddans les bois de St-Curcufa.

Je me retrouve en compagnie de 2 coureurs de CLM, et on commence à discuter sur les différents Marathons courus et sur les prochaines courses à venir pour 2014, nous sommes à 10,5 km/h, en total aisance respiratoire. Rythme idéal même si encore un peu trop rapide pour la préparation de la Milkil. Et quelques questions se bousculent dans ma petite tête : Aurais-je récupéré du Marathon du nouvel an, la sortie de 13 km de jeudi n'était-elle pas de trop.

Les km s'enchaînent et je ne ressens pas trop de fatigue. Mes comparses s'arrêtant régulièrement pour soulager une vessie trop pleine. Ce qui me permet de prendre un peu d'avance et de garder un rythme de sénateur. 

Vers le 15ème km, on retrouve un kikoureur, et nous entamons une discussion sur la saison 2014 qui commence pour chacun de nous. Mais 2 km plus loin, celui-ci nous abandonne pour attendre son épouse, notre rythme étant alors trop rapide pour madame.

18ème km, 3ème ravito en pleins milieu d'un long faux plat montant, pas des plus judicieux mais bon. On repart gentiement, l'un de mes 2 camarades ayant pris un peu d'avance...il aura fallu le 24ème km pour le retrouver, il suivait le rythme d'un relayeur qui avait passé le témoin au 23ème km. Il faut dire que la seconde partie de ce Marathon est un peu plus vallonné.

Profil-Marathon-de-Cernay.jpg

J'accompagne toujours mes 2 comparses, mais au 30ème km, je leur dis de partir, réduisant un peu mon allure autour de 10 km/h.

Vers le 35ème km, après une longue côte ou j'aurais marché à vive allure. J'arrive au dernier ravito du 36ème km, et enfin je retrouve mes jambes à ma foulée. 6 + 36 = 42, il me faut donc environ 40 km pour que je commence à me sentir bien. (Cela va être dur pour les départementaux de Cross de dimanche,  ).

Au 39ème km, je retrouve un ami spartiate qui subit des crampes depuis 3 km. j'arrête donc là ma remontée du peloton, et l'accompagne sur les 3 km restant.

4h23 pour ce 32ème Marathon, tiens le même temps que mercredi à Zürich. Après un rapide plateau repas, c'est repartit pour un décrassage de 6 km pour récupérer mes affaires à l'hôtel.

La courtoisie et la complaisance n'étant pas le fort des parisiens, personne ne m'a prit en stoppe. Avant de prendre une douche bien chaude, j'envois un message àFred l'informant de ma non participation à la petite virée nocturne dans les bois.

Ma sortie de 50 km de ce dimanche m'aura suffit.
 — heureux.

Repost 0
Published by Vincent - dans Entraînement
commenter cet article
2 janvier 2014 4 02 /01 /janvier /2014 20:18

22h35, je retrouve Virginie qui m'avait demandé des renseignements sur le

Marathon du Nouvel An à Zürich.

00h00, sous un flot de feux d'artifices, le départ du 1er Marathon de l'année

est donné pour les coureurs du 10, Semi, Marathon et Marathon Relais. 

1 parcours assez roulant, 4 boucles de 10,5 km, température fraîche mais sans

vent.



Mélange d'asphalte, de chemin blanc, et de sentier en sous bois.



1 rythme assez soutenue dû à l'euphorie du départ, 25' pour les 5 premiers

km.

On régule ensuite, 59' au 10ème km, 1h02' pour le 2ème tour, 1h04' pour le

3ème tour et je boucle le dernier tour en 1h15.

Une averse rendant le sol partiellement glissant m'oblige à ralentir un peu le

rythme...


Finalement, je boucle ce 31ème Marathon en 4h21' à la 118ème

place sur 177.

Repost 0
Published by Vincent - dans Entraînement
commenter cet article
12 décembre 2013 4 12 /12 /décembre /2013 14:12

MDs1.jpg

Mds2.jpg

Mds3.jpg

Repost 0
Published by Vincent - dans Portrait
commenter cet article
10 décembre 2013 2 10 /12 /décembre /2013 19:08

On poursuit la progression dans la forêt tropicale, seulement il advint de plus en plus difficile de courir sans prendre de risque. Les singles se sont transformés en ruisseaux de boue, et on s'enfonce régulièrement jusqu'au genou.

Les ascensions et les descentes se transforment quand à elle en session de canyoning.

Les rivières ont quand à elle bien gonflée aussi, de l'eau jusqu'à la taille pour les franchir et la pluie qui ne cesse de tomber.

TransMartinique-2013.jpg

J'encourage les concurrents que je double, je reconnais alors le vainqueur V2 de la Guadarun 2013 et décide de m'accrocher alors à lui, mais rapidement, je me rend compte qu'il n'avance pas assez vite non plus et le laisse.

Sortie enfin de la forêt, on relance un peu sur une portion d'asphalte mais hélas trop tard.

10' hors délais au 49ème km. Le contrôle médical obligatoire m'indiquera cependant que j'étais en forme pour continuer.

Aucun regret, c'est les conditions de courses qui font que l'on aime ou pas le Trail.

PS : Sylvie du groupe des normands, je ne suis pas déçu de t'avoir attendu et essayer de t'aider au mieux à aller au maximum de cette Ultra.

Repost 0
Published by Vincent - dans Trail
commenter cet article
10 décembre 2013 2 10 /12 /décembre /2013 19:04

100_1116.JPGSamedi matin 3h, on attend le départ, quelques gouttes de pluies mais on se dit que c'est une averse et qu'elle ne durera pas.

On entame la longue ascension de la Montagne Pelée, quittant Grand Rivière, on allume les frontales, la mienne vacille puis s'allume et s'éteint. Pour l'instant, il y a encore du monde donc je vois à peu près clair, je m'accroche comme je peux. Je me dis bien que j'ai ma 2ème frontale...mais reste la nuit du samedi.

Les éclairs m'éclairent parfois, et j'avance alors un peu mieux.

Je fini l'ascension seul dans le noir avançant avec prudence, j'entrevois le vide sur le côté gauche de la trace.

Le jour commence à pointer et le brouillard s'invite au rendez-vous. Je suis alors rejoins par le serre file.

J'entame alors la descente doublant quelques concurrents encore moins à l'aise que moi.

Seulement, j'ai perdu beaucoup trop de temps dans cette montée. Va falloir s'employer à combler le retard pour rester avec les barrières du moins le temps que je sorte de la forêt tropicale.

Repost 0
Published by Vincent - dans Trail
commenter cet article