Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Blog de Vincent, coureur ASPTT Paris Jogging
  • Blog de Vincent, coureur ASPTT Paris Jogging
  • : Point de vue d'un passionné de course à pied au travers de ces diverses sorties solo ainsi qu'au sein de son club.
  • Contact

Soutenez la fondation motrice

 

Collecte de vincent lauvergne

 

 

Pour voir le widget, vous devez installer le plugin Flash :

Télécharger le plugin Flash

Vous pouvez aussi accéder directement à la page de collecte

Le Sprotif.com

Signer contre le Barrage en Amazonie

10 décembre 2013 2 10 /12 /décembre /2013 18:57

100_1105.JPGBien arrivé sous les tropiques. A peine sortie de l'avion, il fait chaud mal grès une averse.

J'espère qu'il n'y en aura pas ce week end.

Je trouve assez rapidement une voiture pour me conduire à mon bungalow. La divine providence serait-elle avec moi...


Je discute avec la gérante qui me conseille une baraque sur la plage pour mon dîner.

Effectivement, bien accueilli, faut dire qu'il n'y a pas encore beaucoup de restaurant d'ouvert, on est pas encore en pleine saison.

100_1114.JPGAprès 2 mojitos et quelques accras, une assiette créole composée de boudins, jambon de noël sauce chien et poulet boucané arrosé de quelques verres de Ti-punch.

Je remarque une certaine insulaire aux formes des plus généreuses. La soirée se poursuit par une leçon de danse créole...(J'espère qu'elle m'enverra les photos,  )

Je me réveilla la tête un peu fracassé allongé sur la plage dans les bras de cette charmante antillaise. — bien.

Repost 0
Published by Vincent - dans Trail
commenter cet article
3 décembre 2013 2 03 /12 /décembre /2013 13:26

Voilà les dernières préparatives se termine. 

Mon entraînement aura-t-il été suffisant? Comment vais-je m'acclimater à cette chaleur tropicale?

Encore un nouveau défi que je me lance me direz-vous.

Mais sans cela, continuerais-je à m'entraîner et à courir?

TransMartinique-2013.jpg

Reste plus qu'à se faire plaisir, faut le prendre comme un entraînement pour le MDS 2014.

Le gros inconnu, suis-je encore capable de courir plus de 70 km?

Repost 0
Published by Vincent - dans Trail
commenter cet article
3 décembre 2013 2 03 /12 /décembre /2013 13:15

photo-maxime-jegat.jpgSamedi 23 Novembre, direction Villefranche sur Saône pour le Marathon du Beaujolais.

 

J'ai décidé de courir déguisé comme le veux la tradition sur le Beaujolais.

 

On y va pour l'ambiance et la convivialité.

 

Reste à savoir si ma semaine de repos aura suffit pour faire oublier ma douleur ressenti au releveur du pied droit.

 

Je ne sais pas si c'est le froid ou les dégustations de Beaujolais, quoiqu'il en soit, aucune gène ressenti.

 

J'ai couru ce Marathon pour le fun en étant décontracte en 4h13 comme si c'était ma sortie longue.

 

Je reprend plaisir à courir. Je ne pense plus aux performances ni à mes échecs de 2013...

Il est grand temps de tourner la page et de penser à 2014.

Repost 0
Published by Vincent - dans Course
commenter cet article
19 novembre 2013 2 19 /11 /novembre /2013 12:59

16h, retour sur Dijon. Merci à mon Taxi pour conduire aussi bien et vite, .

Juste le temps d'avaler un café, le 1er d'une longue nuit. 17h17, dans le train direction Firminy, puis on saute dans la navette de l'organisation direction Le Puy.

Minuit, l'heure du crime, les 360 coureurs sont libérés pour rejoindre Firminy. Histoire de prendre les chemins de Saint Jacques mais à l'envers.

Nouveau lieu de départ, 2km de plat en moins. Après un instant, je regarde ma montre 7,5 km/h. Tu as raison, part ma trop vite, tu aviseras par la suite. Mes jambes auront t'elles récupérées en 8h de transit? Ma cuisse de poulet et mon taboulé sera t'il suffisant?

Je continue de remonter dans le peloton ce qui me dit, que je ne suis pas si mal. Les jambes ne sont pas lourdes et je peux commencer le Test de ma frontale Ferie HL40. Je suis là pour cela quand même...

3h37, j'arrive à Beaux au 30ème km, tient je mets 7' de plus que la dernière fois que je suis venu. 2 bol de soupe plus et après avoir affronter un brouillard à ne pas voir à plus de 10m.

C'est reparti, attention à ne pas s'emballer dans ces longs faux plats descendants jusqu'à Confolent. 5h17 au 40ème, la fatigue commence de s'installer peu à peu alors que nous avons eu le droit à une giboulée de neige.

Le remontée vers Monistrol-sur-Loire pique un peu, mais je continue à doubler dans ces parties montantes. 50ème km à 6h57, je suis à peu près sur les mêmes bases que sur la Sparnatrail...Après un changement de batterie, c'est reparti. Les 20 derniers km vont être long. J'ai les releveurs du pied droit qui se font sentir. 

Les descentes vont s'avérer un véritable calvaire. Pouvant à peine poser le pied au sol (mais je ne t'apprend rien, Daniel). On avance toujours et toujours se disant que le repos n'arrivera que plus vite.

9h55, 70 km et 1567m+, j'arrive enfin à Firminy. Je visais 10h.

Objectif atteint. 

Cette semaine de vacance va faire le plus grand bien.
 — heureux.

Repost 0
Published by Vincent - dans Entraînement
commenter cet article
19 novembre 2013 2 19 /11 /novembre /2013 12:54

Parti samedi pour courir le Semi de Beaune avec une amie que je ne retrouva pas. Je suivi donc mon jeune padawan qui nous posa juste sous l'arche de départ. Bien mal à moi de l'avoir écouter. Evitant de justesse une mauvaise chute quand quelqu'un s'effondra juste devant moi à 5m du départ.

Trop peu pour moi ce genre de courses ou règne une telle nervosité, on croirait des chevaux sur un hippodrome.

Parti bien trop vite, 14,5 km/h sur le 1er km. Je vis au loin Matthieu avec la flamme d'1h30. Je décida de temporiser pour attendre les autres membres du club et peut être avoir la chance de voir Céline.

Au 4ème km, retrouvaille avec RedNoze  courant en moine pour le fun comme à son habitude distribuant des ballons aux enfants le long du parcours. Rednoze toujours aussi généreux, après 1 km à discuter, je réalisa un échange fructueux. Mon déguisement est tout trouvé pour le Beujolais samedi. Arrivé dans la cour du château de Meursault. Attendent un instant les amis, mais personne...

Je repars donc, et à la sortie Didier me rejoint, et je fis donc 1 bout de chemin en sa compagnie, au 15ème il partit, fort de constater que je ne suis pas encore chaud. Enfin, au 18ème km, les jambes commencent à tourner (il était temps).

1h49 pour les 2 heures prévisionnelles, je suis dans les clous. 

Courir ainsi à la sortie du taf, sans échauffement, pas top du tout.

Repost 0
Published by Vincent - dans Entraînement
commenter cet article
11 novembre 2013 1 11 /11 /novembre /2013 15:35

Petit-single-sympa-le-long-des-vignes.JPGSamedi 15h, on charge la voiture...direction Epernay pour la 18ème éditions de la Sparnatrail. Passé Chatillon sur Seine, la pluie commence à tomber pour ne plus me quitter jusqu'à l'arrivée. Je tente quand même de retirer mon dossard mal grès que l'heure soit dépassé de 30'. un super accueil, j'aurais bien fait puisque je ne savais même pas que j'avais droit à la pasta party.

 

Après un repas bien mérité, je gonfle le matelas puis m'installe pour la nuit. Au cours de la nuit, je me rend compte que le matelas se dégonfle, il est plus que temps de ré-investir. 1h du matin, je me lève pour me soulager, la pluie n'a pas pas cessé de tombé. Cela promet pour tout à l'heure.



Depart.JPG6h, on se réveille, petit déjeuner succins dans la voiture, un gâteau de riz, 2 pains au chocolat, un pain viennois, une rations de Sportdéj et un café froid (putain de thermos, bon à jetter).

La pluie se calme un peu, je rentre alors dans la halle des sports, et attend le briefing d'avant course (un café chaud, finalement la journée se passera peut être bien). David Soulier me reconnaît, tiens nous serons au moins 3 côte d'orien, tous 3 découvrant le parcours pour la 1ère fois.

7h30, on quitte la halle des sports pour rejoindre le vrai départ à 7h45, avenue de champagne.
Départ rapide, 3 km d'asphalte, peloton emmené par le vice champion de France de Trail court. Les jambes tournent bien mal grès une nuit cahotique et ma sortie improvisée avec Céline vendredi après midi.
Un peu trop plat au départ, les 5 kms avalé en moins de 25'. Après un aller-retour le long de la Marne et du canal de la Marne, on commence enfin à rejoindre les terres viticoles vers le 7ème km. Première petite grimpette dans le domaine de Moet et Chandon au 8ème km.

On-commence-enfin-a-monter.JPGLes sentiers sont bien gras et détrempés. Le parcours commun entre les 2 distances jusqu'au 30ème km, mieux vaut être devant pour bénéficier quelques peu d'accroche. 2000 concurrents au départ des deux distances
Après le 1er ravito, je retrouve David qui est revenu sur moi. On fait un bout de chemin ensemble sans avoir véritablement le même rythme, plusieurs passages à vide pour lui feront que je reviendrais plus d'une fois à sa hauteur.
20ème km en 2h01, tiens je suis sur la vitesse du Semi de samedi ou je dois mener Céline.
30ème km en 3h10. Je maintiens le tempo. On quitte le parcours commun et on se retrouve vite esseulé...

 

On repart cette fois dans la partie dure, moins d'asphalte et par conséquent plus de boue.
Le rythme commence alors à baisser, les jambes et le souffle est là. Mais la boue commence à faire son travail de sape. 40ème km en 4h27, la pluie a finalement cessé.

Vers le 46ème km, une femme a installé une table avec un ravito improvisé devant sa porte de garage. Après un verre de ratafia et un Coca, on repart pour les 10 derniers km.
Une glissade non maîtrisée vers le 50ème km me fait ralentir mon allure, la fatigue s'installe, les jambes deviennent lourdes, le vent de face depuis déjà 10 km commence à avoir raison de mon mental. Le rythme chute, j'ai l'impression d'avoir 15 kg sous chaque pied.

L-automne-revet-un-caractere-charmant-a-nos-terres-JPG

Finalement, nous ne seront que 350 arrivants sur cette édition sur un peu plus de 500 partants.
Je termine 175ème en 6h41'01", fatigué mais bien comptant d'en avoir fini...Le verre de soupe fût des plus apprécié à l'arrivée.

Repost 0
Published by Vincent - dans Trail
commenter cet article
30 octobre 2013 3 30 /10 /octobre /2013 20:57

Après un entraînement certainement trop dur pour moi à ce jour... Le Marathon de Berlin n'aura pas été une réussite puisque j'aurais tout juste réussi à passer sous les 3h50'.

Metz, deux semaines plus tard, même verdict. Les jambes tournent mieux mais c'est l'envie qui manque. 4h16.

Reims, la semaine suivante. Arrêté au 28ème km, réveil de ma pubalgie.

2 Semaines de repos...

Je commence cette semaine par une sortie VMA mardi après midi. 3 Séries de 8 fois 30"/30" sur des sentiers.

Le souffle est là, je me surprends même à pouvoir atteindre les 18 km/h, certes en faux plat descendant.

Il me reste 5 semaines pour éviter un nouvel échec sur la TransMartinique (Traversée de la Martinique de Grand Rivière à Sainte Anne - 133 km - 5250m de Dénivelé +).

Cela me servira de préparation pour le Marathon des Sables en Avril 2014. La recherche de partenaires s'intensifient. Les mois s'écoulent à grande vitesse maintenant.

Repost 0
Published by Vincent - dans Course
commenter cet article
23 septembre 2013 1 23 /09 /septembre /2013 17:37

Courses-2013-5579.jpgParti en mode accompagnateur sur la Vercingétorix (51 km - 1800m +). Seulement, la personne que je devais conduire au bout de son 1er Trail moyenne distance n'était pas là.

 

Comble du comble, j'ai oublié la puce à la maison...Que faire, prendre le départ ou rester au pied de la statue et regarder mes amis partir s'amuser.

 

Je prie alors le départ, laissant loin devant Reynald (dont je me demande si j'arriverai encore à le suivre...à moins d'un incident de vélo cet hiver), ainsi que Matthieu, John et Julien dont je savais que l'allure serait bien supérieure à la mienne.

Départ donné, on ne s'affole pas, le chemin est long pour revenir au pied de la stelle...Les kms passent, et mal grès une vitesse moyen de 9,5 km/h que je juges quand même rapide pour une sortie d'endurance à une semaine du Marathon de Berlin.

 

J'arrive au 1er Ravitaillement, une pate de fruit et on repart, n'omettant pas de dire bonjour à Marine qui m'a reconnu.

 

Les kms s'enchainent et mal grès une glissade peu après Flavigny dans la partie en dévers mais sans gravité.

 

Je me dis alors qu'il faut que je reste vigilant quand même...

Arrivé à la bifurquation entre le 34 km et le 51 km ou se trouvait Daniel Mazeau, je prie la sage décision de me contenter d'une sortie de 34 km - 1100 m +

Sachant que d'un, je ne serais pas classé quelque soit le parcours que j'emprunte, je rentra en mode touriste, discutant un peu plus loin avec Mireille qui m'offrit généreusement une gorgée d'eau avant de repartir.

Puis au dernier ravito, un petit gorgeon de blanc un peu tiède ma fois, puis on repars, cueillant des mures au passage pour atténuer les relents d'alcool, prenant au passage des nouvelles d'une amie qui était sur le 24 km.

Elle se trouve alors 1 km devant moi, mais comme nous devons avancer approximativement à la même vitesse, je n'eue pas la joie de la retrouver.

Repost 0
Published by Vincent - dans Trail
commenter cet article
23 septembre 2013 1 23 /09 /septembre /2013 17:29

Mardi : Séance Allure Marathon, 30' d'Echauffement + 5000m à 13,7 km/h + 10' de retour au calme

Jeudi : Séance VMA, 30' d'Echauffement + 8 fois 500m à 15 km/h + 15' de retour au calme

Dimanche : Sortie Endurance en nature 34 km - 1500 m +

 

Bilan : Le rythme revient, mais il est grand temps d'arriver au jour J, car les jambes commencent de peser et n'ont qu'une envie, refouler les singles...en évitant si possible les chasseurs.

Repost 0
Published by Vincent - dans Entraînement
commenter cet article
15 septembre 2013 7 15 /09 /septembre /2013 12:21

 

Mardi : Séance de rythme, Echauffement + 10 x 800m en 3'10 de moyenne.

Mercredi : Séance récupération, 1h dont 15' à 14 km/h

Vendredi : Sortie Trail, 21 km - 1100m +

Samedi : Séance Seuil, Echauffement + 10 km à 14 km/h

Dimanche : Séance Fartleck, 19 km en 1h50

 

Cette semaine marque la fin des grosses semaines, maintenant place à une semaine plus légère afin d'arriver frais à Berlin.

Je commence à retrouver de bonnes sensations, pourvu que cela dure...

Soit 80 km

Repost 0
Published by Vincent - dans Entraînement
commenter cet article